BRUXELLES TEMPS LIBRE - Tout pour l'accueil des enfants de 2,5 à 12 ans

L'accueil extrascolaire comme droit de l'enfant

Logo CodePar Frédérique Van Houcke, CODE

En matière d’accueil extrascolaire, la Convention relative aux droits de l’enfant dit deux choses :

  • les États doivent apporter une aide appropriée aux parents et assurer la mise en place d’institutions qui veillent au bien-être des enfants (art. 18) ;
  • tout enfant a droit au repos et aux loisirs, de se livrer au jeu et à des activités récréatives propres à son âge et de participer librement à la vie culturelle et artistique (art. 31).

L’accueil extrascolaire, comme droit de l’enfant au même titre que le droit d’aller à l’école, que le droit à la santé, etc. ?

Oui, parce que vos enfants y passent beaucoup de temps (temps de midi, temps de garderie, activités parascolaires, vacances, …).

Oui, parce que l’accueil extrascolaire joue un rôle complémentaire et important à celui de l’école, il stimule d’autres compétences (vivre ensemble, gestion de conflits, …),  il a un rôle éducatif central pour le développement et l’épanouissement de votre enfant.

Oui, parce qu’il permet de lutter contre la pauvreté et les discriminations et de favoriser l’égalité des chances.

Voilà pourquoi il est important que le gouvernement investisse dans une politique d’accueil extrascolaire ambitieuse et cohérente avec les autres mondes de l’enfant (famille, école, etc).

Une politique qui permette à chaque enfant, quel que soit le statut professionnel ou autre de ses parents, d’avoir accès à des services d’accueil de qualité, adapté à ses besoins et accompagné de professionnels formés.

Plus d’informations sur les défis de l’accueil sur le site Internet de la Code.